Journal d’une camgirl #10 – Orgasme

Le système d’app et de bots pour gagner les tokens sur Chaturbate est vraiment bien foutu. Je me suis penchée dessus plus longuement afin de le régler en fonction de mes besoins. J’ai choisi l’application qui permet de mettre en place plusieurs goals à la suite, et d’annoncer le suivant dès qu’un palier est atteint. Je calcule les étapes en me basant sur ma routine habituelle. Je place la première à 200 tokens pour me voir nue, bien que j’aie déjà eu des critiques par rapport à ça. Je commence toujours les shows habillée. C’est important pour moi, j’aime qu’il y ait une ambiance, un thème, et puis il me faut du temps pour me décoincer. En plus, j’attends toujours les premiers tokens avant de me déshabiller, c’est comme ça. Un des spectateurs m’a dit : « Tu sais il y a des filles qui commencent directement à poil. » Grand bien leur fasse, moi ce n’est pas comme ça que procède. Et puis pour être tout à fait honnête, vu que je ne travaille pas en ce moment, il est évident que si je peux gratter un peu plus de tokens je ne vais pas cracher dessus. Pole Emploi Les goals suivants que j’ai choisis sont : 200 de plus pour que je montre le « pussy », puis encore 200 et je me caresse, à 800 au total je sors un sextoy, à 1000 je propose un peu d’anal et enfin à 1200 je promets un orgasme. Je sais bien que je m’avance un peu puisque je n’ai pas encore joui pendant un show, mais de toutes façons je n’ai jamais dépassé les 1000 tokens, donc le dernier goal est vraiment là pour décorer et pour faire rêver le spectateur. Je sauvegarde ces paramètres, puis j’ajoute un bot qui remercie automatiquement les 3 meilleurs tippers toutes les 15 minutes et je me prépare à diffuser. Les choses se passent bien, j’ai réussi à atteindre les premiers goals grâce à un généreux tipper qui a en sans doute eu marre d’être aguiché par ma jupe trop courte et ma lingerie et qui a décidé de mettre la main au portefeuille pour que je les enlève. On me l’avait dit avant que je ne commence la cam, et ça se confirme : ce sont les 10 premiers tokens les plus durs à obtenir. Après, les autres suivent plus facilement. Je bafouille un merci timide, mais au moins je le fais pour une fois à haute voix.

mes sextoys

Au fil des tips, je me retrouve à l’étape 4, nue sur mon lit à exhiber ma collection de sextoys. Je leur laisse le choix de mon compagnon du jour. Bien entendu, ils ont choisi le plus gros, un truc long comme mon bras que j’avais commandé sur Internet sans réaliser la taille qu’il faisait. « Tu fais de l’anal avec ? » La première réaction que j’ai eu à été de vouloir répondre « Bah oui et toi tu te mets des jambons espagnols dans le cul ? » Mais étant donné que j’avais fait la maline à vouloir à tout prix leur laisser le choix et leur promettre la lune (ma lune en l’occurrence), j’ai simplement souri et changé de sujet. Les tokens tombent par dizaines aujourd’hui, je suis plutôt excitée, les gens sont chauds sur le tchat, l’alchimie est là. Je tease avec mon jouet dans la bouche puis au bout de quelques minutes il termine là où il doit terminer. À ma grande surprise le goal « anal » est rapidement atteint. 1000 tokens ! Je sais que ça ne représente pas grand-chose en argent réel mais quand même… je bats mon propre record.

make-it-rain Il est évident que ça ne me laisse pas indifférente de me caresser, ce qui fait que je suis moi-même assez motivée pour passer au palier suivant. Je me positionne dos à la caméra en levrette. L’avantage, maintenant que je connais un peu les trucs et astuces, est que j’arrive à montrer mon cul et à la fois garder mon visage dans le champ. J’entends les petits bruits de ka-ching des tokens qui m’indiquent que le public a l’air d’apprécier la vue. Je fais ma petite affaire, pas avec le gode énorme finalement mais un de taille normale, gérable analement parlant. Le gode s’enfonce, les jetons ka-chinguent, je gémis. tout se passe donc comme sur des roulettes… Quand soudain : KLING KLING KLING ! Je fais le volte-face le plus rapide de l’histoire.

« Goal reached : Orgasm ! »

Merde. Merdemerdemerde. Immédiatement les tchatteurs radins et/ou fauchés remercient le tipper qui a permis d’atteindre la dernière étape. Moi aussi je me fends d’un long message chaleureux, écrit en caps lock pour l’occasion. Et parallèlement, je réfléchis à mille à l’heure. « Wowowo, je fais quoi maintenant ? Je mets des plombes à jouir dans la vie, j’y arrive même pas à chaque fois. Je simule ? Pfff non c’est nul, si je commence à simuler ça perd tout son intérêt. Je suis là pour me faire plaisir pas pour faire semblant. » Un rapide doigté me rappelle que comme souvent l’anal m’a copieusement excité. « Franchement ya moyen… Je suis sûre que devant un porno ça passerait au calme en trois minutes chrono… PUTAIN ! mais oui ! Un porno !  Mais… Est-ce que c’est de la triche ? Je sais pas. Bon, j’ai pas de meilleure idée de toutes façons. » Je joue le suspense encore un peu sur le tchat pour temporiser pendant que je clique à droite à gauche dans le PC. Je démarre une vidéo répérée hier qui m’a fait beaucoup d’effet, que je cale sur le côté droit de l’écran et sur la gauche je garde un oeil sur Chaturbate et les centaines de spectateurs qui attendent le point culminant de ma prestation. La pression ! Je me mets en position jambes écartées. Bien que je n’aime pas trop ça je laisse mon sexe visible à la caméra, avec mes doigts qui s’affairent dessus. Et je regarde la scène de Brazzers pendant que je me masturbe. Vidéo de Brazzers Romi Rain

Ça fonctionne tout de suite. Je sais que je vais jouir, et que ça ne va pas tarder. Je suis soulagée de ne pas avoir à simuler, et soulagée parce que passer deux heures à se toucher à chaque show sans réussir à jouir, ça m’énervait un peu à force. L’orgasme arrive. J’ai une idée saugrenue à la dernière seconde. J’attrape la caméra, et je filme mon visage. Je fixe l’objectif du regard, et enfin : je jouis.

Enregistrer

6 réflexions sur “Journal d’une camgirl #10 – Orgasme

  1. Super article comme d’hab 🙂 mais Je suis Dsl mais oui mater du porno c’est tricher ! Est ce que tu ferais ça si t’étais avec un mec ? Perso ça me dérange pas de voir une meuf mettre 30 min à atteindre un orgasme,au contraire ! Ou alors mon conseil essaye avec des valeurs sures genre un hitachi ou encore ton nouveau joujou ! Hâte de lire la suite de tes aventures bien que frustrer de ne pas pouvoir assister à la scène !

    J'aime

  2. Je ne suis pas d’accord. Ce n’est pas triché que de regarder un porno pour obtenir ton plaisir. Tu as fait ce que tu pensais bien pour te donner du plaisir et satisfaire ton public !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s