Journal d’une Camgirl – Epilogue de la saison 1

Nous sommes en septembre 2014, je suis dans ma chambre dans un grand appartement en colocation avec trois autres jeunes femmes à Villejuif. Je regarde mon compte en banque et les 492 € que je viens de recevoir par virement en direct des États-Unis.

C’est pas grand chose, mais c’est déjà ça. De l’argent que j’ai gagné seule, à mon rythme, selon mes envies, en prenant mes propres décisions. Alors d’accord, ce n’étaient pas des décisions trop engageantes pour l’équilibre du monde, mais à mon échelle c’était important. Mon loyer est environ de 500 € alors ce sera déjà ça de couvert.

Apéro balcon prolongé.

A post shared by Carm_ina (@carm_ina) on

 

Je viens d’avoir un appel pour un contrat de travail de Community Manager à Toulouse. C’est chouette, c’est ce que je voulais. Bon j’avais pas prévu de quitter Paris, mais j’imagine que la vie doit être sympa dans le Sud-Ouest. Mais du coup, je ne vais pas pouvoir faire de show webcam avant un moment, car je n’aurai pas mon PC et ma webcam avec moi, ni mes accessoires, jusqu’à ce que je décide de déménager vraiment dans un mois ou deux.

Bonjour ! Je pourrais passer des heures à regarder ça #skyporn

A post shared by Carm_ina (@carm_ina) on

 

J’y pense depuis quelques temps, et finalement je suis décidée à commencer un blog pour raconter tout ce qui m’est arrivé depuis que j’ai commencé à faire de la cam. J’ai pris des notes dans un journal quand il se passait quelque chose d’intéressant pendant les shows, et puis pour le reste j’ai une bonne mémoire, et pas mal de captures d’écran. Et les images volées sur Google au pire…

images volées chaturbate

A cet instant je ne le sais pas, mais je ne referai pas de webcam avant le mois d’Avril suivant. Il y a eu beaucoup de choses à gérer. Le déménagement à Toulouse donc, et puis la nouvelle vie à deux avec mon copain, un peu de déprime automnale due sans doute à l’éloignement de ma famille et amis et d’autres vieux démons à combattre, quelques kilos en trop à cause de la gastronomie locale (aligot et gâteau à la broche, mes amours). Les complexes m’empêchaient vraiment de me sentir assez à l’aise pour me montrer, même si ça n’a pas l’air de grand chose et que peut-être ça ne se voit pas.  Heureusement, aujourd’hui tout ça va mieux.

Je n’étais même pas sure de me reconnecter un jour. Mais votre accueil du blog si positif,  ainsi que vos compliments sur mes écrits et mes photos (et mes shows pour ceux qui avaient vu) m’ont fait réaliser qu’enfin, je faisais quelque chose qui ressemblait à ce que j’avais toujours voulu : écrire, être lue, transmettre aux autres, et surtout prendre ma propre route, celle que j’ai choisi. Je ne vous cache pas que je ne sais pas du tout où elle mène, mais je sais que pour l’instant je suis bien là où je suis arrivée, et j’ai hâte de découvrir la suite.

Alors j’ai repris les photos, la webcam, l’écriture et j’avance doucement, grâce à vous, avec vous. Merci.

5 réflexions sur “Journal d’une Camgirl – Epilogue de la saison 1

  1. Bonsoir Carmina. Je suis seul dans ma chambre et viens de finir la lecture de votre blog. Après une longue séance de masturbation devant une camgirl française gentille, très jolie et très perverse. Mon sexe est fatigué… Ma curiosité pas rassasiée. Une fois l’activité masturbatoire terminée je tape camgirl – travail – gain sur google et tombe sur vos articles. J’ai découvert le monde de la cam il y a quatre jours grâce au Tag Parfait et suis assez fasciné je dois dire (je viens également d’y lire vos billets sur le sujet). Sans doute me lasserai-je vite du monde de la cam… Mais la lecture de votre blog était vraiment touchante et instructive. Entre journalisme et confidences… Vous avez un ton qui accroche le lecteur… C’est assez paradoxal, on a à la fois envie de se caresser en regardant vos shows et de vous lire par la suite… Une sorte de littérature augmentée qui fonctionnerait à l’envers… Je ne sais pas si j’irai vous voir en live… Mais vos quelques lignes m’ont fait me sentir moins seul face à la pornographie live… Bonne soirée

    J'aime

  2. Merci pour tes paroles franches et éclairantes sur tes motivations à venir en ces lieux virtuels nous régaler de ton exquise présence. Ton corps et beau et ton âme est belle, belle de cette liberté qui t’anime à évoluer loin des tabous de notre société.

    J'aime

  3. Bonjour Carmina,
    J’ai lu en quelques minutes tous tes épisodes de camgirl et en tant que jeune femme célibataire, cela me donne vraiment envie d’essayer cette expérience. Cependant à tu trouver une solution pour plus que les gens puisse capturer tes show ?
    Continue de faire ca et je serai ravis de venir te voir en show pour voir comment tu fais ;).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s