Journal d’une Camgirl #207 – Deux canards et un plaid

Précédemment dans le Journal d’une Camgirl : Je progresse petit à petit dans tous les aspects du métier. Après avoir repris les shows doucement, j’ai testé mon premier tête à tête Skype qui s’est bien passé.  Mais l’été, je suis toujours éparpillée et les shows passent souvent à la trappe. Cependant, je n’oublie jamais la cam qui devient peu à peu le centre de mes activités.

Je reviens du marchand de journaux avec le numéro de Capital du mois d’août. On parle de moi dedans, de mon expérience de la webcam, dans un dossier consacré au business du sexe en ligne. C’est complètement dingue… ce magazine que j’achetais tous les mois pendant mes études en École de Commerce et où je lisais, jalouse, les success story d’entrepreneurs plus jeunes que moi. Si on m’avait dit qu’un jour je serais citée dedans… et pour cette raison ! Le mois dernier c’était Rue89 qui mettait une interview de moi en une de leur site. Le blog n’avait jamais fait autant de visites.

En arrivant devant chez moi, j’ai eu une grosse surprise en ouvrant la boîte aux lettres : un colis adressé à NineTwenty (mon pseudo de camgirl). Bien sûr, je savais que c’était une possibilité qu’une telle chose arrive un jour, puisque j’ai moi-même créé la wishlist Amazon d’où vient le colis et que j’avais également collé une étiquette « Nine Twenty / Carmina » sous celle avec mon vrai nom, pour être sûre que le facteur me trouve facilement… Mais voilà, ça fait des mois qu’elle existe cette liste d’envies et je l’avais presque oubliée. Je crois que quelque part je l’avais ouverte parce que c’était un passage obligatoire, comme le compte Twitter associé à la cam. Tout le monde en a une, alors j’avais bêtement fait pareil. J’y avais ajouté plein de choses qui pourraient m’être utiles pour les shows ou qui me feraient plaisir. Et ce matin, un paquet. Je l’ouvre comme on ouvre ses cadeaux le 25 décembre : c’est-à-dire à la seconde même où je l’ai eu en main et en déchirant tout le papier. C’est un canard vibrant rose. J’avais le même il y a quelques années (c’était même mon premier sextoy) et il était HS, alors j’avais très envie d’en avoir un nouveau, sans que ce soit forcément assez urgent pour aller l’acheter moi-même. C’est comme ça qu’il avait fini sur la wishlist. Franchement, c’est fou que quelqu’un prenne du temps et dépense son argent pour me faire plaisir. C’est réussi en tout cas, je n’en reviens pas d’avoir eu mon premier cadeau !

cadeau chat

Quelques heures plus tard, mes sentiments se sont mitigés. Des sextoys finalement, j’en ai déjà plusieurs. J’ai la chance d’avoir des sponsors (Espace Libido et Le Tag Parfait) qui m’en ont offert ces temps-ci et je n’ai pas précisément besoin de ce canard.  En outre, pour des raisons personnelles variées, j’essaie de ne pas acheter de choses superflues et je préfère souvent acheter d’occasion plutôt que neuf, pour éviter la surconsommation et le gaspillage. Je regarde le jouet qui trône sur mon bureau et je décide alors de reprendre ma wishlist à zéro. Je supprime tous les sextoys et j’y mets des choses plus utiles, dont j’ai relativement « besoin » (car bien évidemment je suis consciente que je n’ai aucun besoin vital en soi) : de la déco pour mon appart, des luminaires, un tapis de salle de bain, des couteaux de cuisine. J’ajoute des livres, du matériel informatique / photo puis des affaires de sport car je vais commencer le roller à la rentrée.  Une montre, car la mienne est cassée. Je me rends compte que ça fait un peu liste de courses plutôt que liste de cadeaux, alors je me résous à ajouter les diverses choses qui traînent sur une liste d’envies personnelle que j’ai depuis toujours. Des films, des robes, des chaussures, des peluches. Pour tout avouer, je préfèrerais ne rien avoir de tout ça et pouvoir remettre mon compte en banque à flot mais je suis consciente que ce n’est pas cela ne fait pas forcément rêver les viewers qui ont envie de m’offrir quelque chose. Allons, je ne vais pas me plaindre qu’on m’offre des cadeaux quand même… J’essaierai simplement à l’avenir de faire des choix plus judicieux dans la wishlist.

canard sextoy vibrant

Une fois ces changements faits,  je me suis mise à réfléchir ce que j’allais faire de ma cagnotte. Elle a bien grossi maintenant, car depuis la dernière fois, j’ai continué les shows privés par Skype. Je trouve que c’est une bonne alternative quand je n’ai pas le temps ou pas envie de faire un show public. Un privé, ça me demande 20 ou 30 minutes maximum et je n’ai pas à faire le spectacle devant des centaines de personnes. C’est bien plus reposant et je prends du plaisir à chaque fois. Finalement c’est comme mes séances de masturbation habituelles, mais face à quelqu’un. Je continue de demander 2 euros la minute. Parfois un peu plus si les exigences sont élevées, par exemple pour cet homme qui souhaite m’insulter ou celui qui tient à ce que je porte un plug anal. Je repense en souriant à celui de la semaine dernière. Il a tenu à se montrer (ce qui n’est pas le cas de tous) et pour la première fois je crois, j’ai vraiment été « stimulée visuellement ». Je crois avoir eu de la chance car tous ont été gentils et plutôt mignons jusqu’à présent. Mais là, il m’a réellement fait de l’effet… il est vraiment bien foutu et puis sa bite ! Wow ! Je crois que cet orgasme là a été plus partagé que certains… Je me souviens être restée un moment à contempler le fait que pour une fois, c’est la personne en face qui m’avait excitée et pas un film, un fantasme dans ma tête, ni l’action mécanique d’un sextoy.

Je reviens à ma cagnotte et me dis qu’elle peut attendre encore un peu, car décidément je n’ai besoin de rien. Peut-être qu’elle finira en meuble ou équipement pour l’appart qui est encore un peu vide. Finalement, à part l’argent de l’année dernière qui m’avait servi à payer mon loyer parisien, je n’ai jamais dépensé un sou de ce que j’ai gagné. Les tokens cumulés depuis mon retour sur Chaturbate sont en attente sur mon compte Payoneer : j’ai une Mastercard dans mon portefeuille avec des dollars prêts à être dépensés, mais je n’ai pas encore sauté le pas. Je ne sais pas si je deviens radine, ou raisonnable, mais en tout cas les dollars sont là, intacts.

92998-Cat-With-Glitter-Money

Les mois d’août et de septembre ont filé à une vitesse folle. Je n’ai pas fait de show public depuis fin juillet. Je me suis contentée des rendez-vous Skype, d’écrire des billets pour le blog et de répondre à des interviews. Et surtout j’ai commencé à écrire régulièrement pour le Tag Parfait, sur le monde de la webcam évidemment. Ma vie professionnelle tourne autour de cela désormais : la webcam, le porno, Internet quoi ! Je suis contente. Je commence enfin à bien connaître mon sujet et à être reconnue pour ma liberté de parole qui se transforme peu à peu en combat féministe et sexpositif, sans que je l’aie vraiment décidé, juste parce que c’était évident.

L’automne arrive et l’appartement est un peu plus frais. Toujours dans un esprit écologique et économique, je décide d’acheter un plaid plutôt que de rallumer tout de suite les chauffages. La caissière m’a demandé mon moyen de paiement. En ouvrant mon portefeuille je l’ai vue là, toute neuve et brillante : « En Mastercard, s’il vous plaît. » J’ai ressenti un léger stress en attendant de voir s’afficher « Paiement autorisé », mais en sortant du magasin, c’est une fierté nouvelle et inattendue qui m’a envahie. « C’est mon argent, c’est moi qui l’ai gagné, sans rien demander aux autres, seule, quand j’ai voulu, comme j’ai voulu. Je ne dois rien à personne pour une fois. Ni à un employeur, ni à un quelconque patron ou collègue. C’est juste grâce à moi. » Et tous les soirs, enroulée dans le plaid, j’y pense.

plaid

Le plaid en question

C’est d’ailleurs un de ces soirs d’automne où, enroulée dans mon plaid, je me suis tournée vers une copine qui finissait son thé, assise à côté de moi et lui ai dit: « Hé, ça te dirait de faire des shows webcam avec moi ? »

La suite au prochain épisode…

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

6 réflexions sur “Journal d’une Camgirl #207 – Deux canards et un plaid

  1. coucou!
    je decouvre ton blog. au detour d’un billet j’ai vu que tu étais a toulouse, j’y fais de la cam aussi. si jamais ça te dit de discuter par mail n’hésite pas ?..
    bises
    anais

    J'aime

  2. coucou a toi, j’ai passer plusieurs heures a regarder ton journal et j’ai adorer ça.
    voir évoluer et comprendre la vie d’une webcameuse je trouve ça passionnant.
    on tente de se mettre dans ce personnage en tant que acteur principale….
    je pense que c’est très important en tant que tipeur sur Cam4 ou chaturb de savoir comment peut être la vie d’une webcameuse derrière sa webcam.
    bonne continuation a toi bisous.

    J'aime

  3. Bonjour Carmina. Tu es fascinante. Je ne suis pas inscrit à Tweeter mais je lis tes messages tous les jours. J’aime ton phrasé, ta sincérité, tes doutes. Tu es vraie, ça fait du bien. Je ne comprends pas toujours tes abréviations techniques car je suis une bille en informatique mais même ça, ça m’intéresse quand tu en parles ! Je n’ai jamais payé pour une femme nue devant moi, donc jamais pour une webcam. Mais si je le faisais ce serait avec toi. Et non pour une actrice X déjà blindée et qui n’a aucun ressenti en plumant ses fans pour un show cam mécanisé. Il y a quelques années, je faisais parti d’un site pour adultes et j’ai interviewé une quarantaine d’actrices X connues, moins connues, étrangères ou non. D’ailleurs j’en sortirai peut-être un bouquin de cette aventure, ça plaira je pense de connaître la vraie personnalité de ces femmes fantasmatiques qui, on l’oublie trop souvent, jouent un rôle, parfois bien loin de leur vraie personnalité. Et qui sait, il y aura le tien. Pour toi, je reprendrai bien du stylo.
    Je compte sur toi pour m’en dire plus sur ces show privés Skype, tout cela pour moi, c’est très nébuleux… J’adore Toulouse. J’y connais une personne très jolie, actrice X en son temps, que j’admire toujours autant car cette fille a une âme si belle que toutes les cochonneries de la terre ne sauront éclabousser le moindre éclat de sa beauté.
    Et bien toi aussi Carmina, tu es très belle et les fleurs de ton beau tatouage commencent à envoyer leurs graines en moi.
    Le premier qui se pointe avec du désherbant aura à faire à moi.
    Je t’admire.
    En espérant de tes nouvelles,
    Sincèrement,
    Super Alkaline.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s