Journal d’une Camgirl #209 – À la conquête de Chaturbate

Précédemment dans le Journal d’une Camgirl : après un premier essai de show public à deux avec une amie, je suis très motivée à reprendre le chemin de Chaturbate avec elle, en faisant les choses plus sérieusement que lors de notre dernière tentative.

Cette fois-ci on s’est préparées. Le show est planifié, j’ai fait le ménage dans la pièce, on s’est plus ou moins apprêtées et donné rendez-vous pour être en ligne à 14h. On a pris de soin de refaire valider la pièce d’identité de Méthylène pour ne pas avoir de soucis, puis on s’est fait une tasse de thé. J’ai pris cette habitude depuis le début de mon parcours à la cam, ça donne une certaine contenance quand il ne se passe rien,  et qu’on est seul devant l’écran. Un peu comme quand on attend ses potes en retard en scrollant sur son téléphone. Et puis c’est l’automne, et chez moi il fait toujours assez frais alors, ce ne sera pas de trop.

cat tea

J’ai pris le temps de préparer les paliers de tokens qu’on aimerait atteindre. Enfin surtout moi, car Méthylène est novice, et a encore moins idée que moi de quel prix mettre sur quelle action. Je me suis basée sur mes calculs personnels et pas mal de pif, mixé avec les résultats du premier show en duo d’il y a 10 jours. L’idée n’est pas tellement de gagner beaucoup, mais de faire avancer le spectacle, en proposant des interactions régulièrement. Cela dit à deux, on s’ennuiera toujours moins que seule je pense.

Dès qu’on démarre la webcam, on reconnaît tout de suite quelques pseudos. Le nombre de spectateurs grandit rapidement. C’est assez peu surprenant quand on connaît le porno : deux filles ensemble, ça attire du monde.  On commence à échanger avec le tchat, des blagues arrivent rapidement. Il paraît que mon col claudine blanc me fait ressembler à une nonne, et sa chemise à rayures fait de Méthylène un arbitre. Drôle de duo…

camgirl cb

Après quelques minutes et les premiers tips, un des spectateurs se met à envoyer des messages franchement désobligeants concernant mes choix de tarifs et de paliers : « Heu normalement, c’est 100 tokens par vêtement » ou encore « Vous ferez jamais 2000. ». Je lève les yeux au ciel… et passe à la suite sans accorder la moindre importance à ses propos. Car pour une fois, j’ai confiance. Je sais que ça va le faire, qu’il va y avoir du monde, et que les gens vont passer un bon moment, et nous le montrer par leurs tips. Je me sens même assez sûre de moi, de nous,  pour pouffer à sa remarque. 2000 ? On y sera largement, et même avant la moitié du show.

Les flashboobs marchent assez bien, sachant que comme on est deux, on demande le double de tokens (ce qui me paraît normal finalement) c’est aussi amusant que lucratif. On atteint vite les goal de déshabillage, et cela attire de plus en plus de spectateurs sur la room. On propose quelques petites choses sympathiques qui plaisent assez : des caresses et léchouilles sur les seins de l’autre, du doigtage, une fellation sur gode… (j’ai conscience que dit comme ça, on dirait un menu de brasserie mais c’est à peu près ce à quoi ça ressemble dans les faits.)

2-menu

Quelqu’un dans le tchat surveille le classement de la page d’accueil de Chaturbate. Avec le nombre de spectateurs qu’on a, on est arrivées dessus, c’est dingue ça signifie qu’on est dans les cams les plus regardées du moment. Apparemment ça continue de grimper à chaque actualisation de la page. Je vois les chiffres augmenter dans la salle de tchat, on est 1000, puis 2000, 3000… et ça continue. C’est absolument hallucinant. Le mauvais côté est que cela me donne un peu de travail à modérer, car il y a des bots, des relous, des connards, comme partout sur Internet et je n’ai personne pour les gérer à ma place.

chaturbate-ninetwenty-2015-camgirl

Malgré tout, le show se passe très bien. Je ne sais plus qui a eu l’idée à un moment de faire un « french kiss » tous les 100 tokens mais c’est parfait. Cela permet de rythmer le show, de remettre un peu de piment car cela excite copieusement les viewers (nous aussi soit dit en passant), et cela déclenche régulièrement des tips supplémentaires lorsqu’il manque peu pour arriver au compte rond qui débloquera le prochain baiser. On a également fait des petits défis comme un concours de fellation sur mon gode beaucoup trop gros, et ça a fait son petit effet. J’ai aussi eu la chance qu’on me propose un tip pour faire du « motorboat » entre les seins de Méthylène. Je ne me suis pas fait prier (« blbblblblblblbl »). On me demande de la caresser, ou l’inverse, de nous lécher mutuellement les doigts, les seins. On passe un très bon moment, que ce soit au niveau sexuel que pour l’ambiance générale.

Je suis debout devant elle, en train de lui lécher les seins quand je vois sur le tchat « Vous êtes premières ! » Quoi ? Je saute sur le PC et ouvre un deuxième navigateur sur l’écran libre. Je tape un « c » dans la barre, clique et arrive directement sur le site. Et là, en effet, je vois mon pseudo apparaître en premier. Sur la homepage. On a dépassé les 5000 spectateurs, c’est incroyable. On est premières. Premières sur Chaturbate. J’en reviens pas. On reçoit des tips pour nous féliciter. Mais pas que… Car les gros tippers sont là maintenant qu’on est en tête de classement. Et soudain quelqu’un lâche 1000 d’un coup, pour atteindre le goal suivant. 1000 comme ça pouf. Je suis immédiatement allée chercher un crayon de maquillage pour les yeux et j’ai écrit son pseudo sur le bas-ventre de Méthylène. J’ai dirigé la webcam vers nos culottes, et on a continué à faire ce qui était prévu : les enlever et se caresser mutuellement.

2015-ninetwenty-camgirl

On finit par se rendre compte qu’il est bientôt 18h et qu’il va falloir qu’on arrête, on est un peu crevées, d’avoir fait le spectacle pendant tout ce temps, avec le monde qu’il y avait et les sollicitations nombreuses qu’on a reçues. On dit au revoir à tout le monde et on communique le twitter fraîchement créé pour joindre Méthylène. En off, je lui demande comment elle veut faire pour récupérer l’argent : entre aujourd’hui et la dernière fois, on a fait plusieurs centaines de dollars. Elle n’en veut pas, et me dit qu’elle était juste là pour essayer et se faire plaisir. Mais je refuse de tout garder pour moi, c’est impensable. Alors je lui dit qu’on s’arrangera.

Quand elle est partie, j’ai revérifié les screens et les statistiques. J’ai pas rêvé, on a bien fait numéro 1 du plus grand site de webcam, et au total on a gagné en trois heures ce que je fais en 10 jours de travail. Putain.

La suite au prochain épisode…

6 réflexions sur “Journal d’une Camgirl #209 – À la conquête de Chaturbate

  1. j’tais aps la lors de ce 1er show mais j’ai eu les suivant. on se laisse emporter par ton écriture prenante et qui nous fais revivre ca comme si on y avait vecu. je dirais juste une chose: continue et vite la suite (ok ca fait deux lol )

    J'aime

  2. Coucou j’aimerai bien savoir combien ça vous a rapporter en 3h de show sur châturbate en étant première ? Car j’ai jamais tenter ce genre de site qui paie au taken, mais tu ma donner envie de testé !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s