Journal d’une camgirl #211 – Jalousies et paranoïa

Précédemment dans le journal d’une camgirl : les shows avec Méthylène continuent et ont toujours autant de succès. Elle a commencé les shows seule de son côté, ce qui me procure des sentiments mitigés…

Il va sans dire que les shows à deux marchent bien. J’ai gagné bien plus d’argent que quand je diffusais seule et c’est maintenant en milliers que je compte les nouveaux abonnés que j’ai sur ma room chaturbate. Puisque Méthylène s’est lancée dans les shows solo, j’ai moi aussi profité de mes moments libres pour retourner sur Cam4 toute seule.  Je ressens une sorte de confiance absolue, qui tient probablement au fait d’avoir atteint la première place des deux plus gros sites de cam que je connaisse. J’ai un peu l’impression d’être intouchable. Beaucoup de gens m’ont demandé des nouvelles de Méthylène et se sont inquiétés de son absence. Je leur assure que le prochain show avec elle est pour bientôt.

ninetwenty cam4 caps

Par un ami, j’ai eu des nouvelles d’une des camgirls qui s’est lancée sur Chaturbate après avoir lu mon blog. Apparemment cela se passe assez bien pour elle, ce qui me fait très plaisir sur le coup. Au fur et à mesure de la conversation, il me parle de ses revenus, que je trouve incroyables (tant que je me demande si on est pas en train de me raconter des salades), puis j’apprends qu’un de ses fans lui a offert l’intégralité de sa wishlist Amazon en une fois, au bout d’une semaine ou deux de diffusion. Je suis complètement sur le cul. Je coupe court à la discussion, soudainement énervée.  Ce n’est pas la première fois que je vois des camgirls avoir plus de succès que moi, évidemment. Mais là, en peu de temps, je vois que des filles qui au départ m’avaient envoyé des messages pour me demander conseil n’ont clairement plus besoin de moi pour s’en sortir. Certaines ont été repérées et mises en avant par les plateformes de cam, carrément. Tant mieux pour elles… Mais je ressasse : tous les cadeaux de sa wishlist au bout de deux semaines ? J’en ai eu qu’un seul en un an et demi. Ah c’est sûr, j’ai plus 20 ans, je suis pas mince et mignonne… Je vois que rien ne change en fait, c’est toujours le même type de filles qui a du succès. Super.

top chaturbate

Top Chaturbate, ok vu

Après m’être calmée, je me suis dit qu’au lieu d’être jalouse je ferais mieux d’aller faire un peu de veille et de benchmark pour découvrir ce qui se passe dans les rooms d’à côté. De toutes façons, je n’ai pas le choix ça fait partie de mon travail pour Le Tag Parfait. Il commence à y avoir quelques camgirls françaises, mais le cercle est assez restreint. Je fais le tour de celles que je connais. Je tombe parfois sur Méthylène, et je ne peux pas m’empêcher de tiquer quand je vois que les pseudos qui tippent sont ceux que j’avais l’habitude de voir sur ma room. Je suis vexée et je me sens rejetée. C’est déstabilisant.

Soudain, je vois que je suis bloquée sur une des rooms. Je ne comprends pas du tout pourquoi au début, car je n’ai jamais parlé à cette fille. J’en discute avec une autre camgirl et, naïve que je suis, je découvre tout un monde que je ne soupçonnais pas : les embrouilles entre modèles. Il s’avère que je suis probablement bloquée parce que je suis moi-même modèle et que certaines veulent empêcher les collègues de venir voir leurs shows pour ne pas se faire piquer leurs idées. Il paraît aussi que des filles feraient leur pub dans le tchat de leur concurrentes. Je ne comprends pas pourquoi on peut pas s’entraider plutôt que de se tirer dans les pattes. Enfin, quand je vois mes réactions de ces derniers jours, ce n’est pas si étonnant finalement.

Je profite d’une soirée libre pour faire mon tour réglementaire de Google, à la chasse au contenu piraté. Dès la première recherche, je fronce les sourcils. Je trouve qu’il y en a beaucoup par rapport à d’habitude. Je clique rapidement sur les premiers liens et là je comprends. Bien sûr qu’il y en a plus… tous les shows en duo ont été massivement piratés et reproduits. Le nombre incroyable de spectateurs et le classement en première position nous a assuré non seulement le succès, mais aussi la dose d’ennuis qui va avec. Je fouille encore parmi les résultats de recherche et là, j’hallucine. Je reconnais mon visage et mon corps sur la miniature d’une vidéo sur un tube. Il y a des vidéos de Méthylène et moi sur Xvidéos… Je sais pas trop quoi faire, je panique un peu. Je commence à vite me renseigner sur la meilleure manière de faire supprimer les vidéos. J’enrage.

xvideos ninetwenty cap

 

Ce qui m’énerve encore plus c’est que je me trouve moche, grosse et maladroite sur les vidéos. J’avais déjà vu pas mal de captures photo de mes shows ce qui était déjà pénible à voir, mais là purée… C’est horrible, j’ai du mal à me regarder. J’ai passé plusieurs heures à tout signaler,  à remplir des formulaires pour Google, à copier-coller des liens et à faire des listes. Je suis vraiment dégoûtée. Le problème c’est que tout est à recommencer inlassablement. Nous avons fait au moins un show par semaine ces derniers temps et à chaque fois dès le lendemain des captures photo et vidéo sont disponibles en ligne. De plus, comme nous sommes à l’aise en show maintenant, les pratiques que l’ont fait en live deviennent de plus en plus explicites et donc les vidéos également. J’ai beau assumer mon travail de camgirl, ça me fait très bizarre de me voir sur XVidéos en train de lécher une chatte en gros plan. J’imagine toujours le pire, c’est-à-dire que ma famille puisse un jour tomber dessus.

pussy licking

Un soir je reçois un message de Méthylène qui me dit qu’un des clients qui nous avait pris un show privé en duo (une belle réussite très lucrative je l’avoue) n’arrête pas de lui envoyer des messages pour lui dire qu’il pense à elle et à ses seins et qu’il aimerait refaire un show. Bien entendu quand je vérifie ma boîte mail, elle est vide. Je le prends hyper mal. Ce mec m’a contactée, moi, par Twitter pour un show et mon premier réflexe ça a été de lui proposer tout de suite un duo, pour en faire profiter Méthylène (qu’il ne connaissait même pas). Et là je me retrouve écartée du truc ? Je commence à en avoir marre.

Mes derniers shows en solo ont assez peu marché. Ce n’est pas très grave en soi,  ça arrive, mais quand même, je commençais à avoir l’habitude que les tokens viennent facilement, surtout quand on diffuse avec Méthylène. Là je me rends compte que c’est difficile quand je suis seule. En gros, entre mi-novembre et mi-décembre, j’ai alterné les présences en solo sur Cam4 et les shows en duo avec Méthylène sur Chaturbate. Mais à chaque fois que je me connecte seule maintenant c’est la même chose.

Tu es seule aujourd’hui ?
Elle revient quand ton amie ?
Elle est pas là Méthylène ?
Where’s your friend ? The one with the big boobs ?
Is your beautiful friend not coming ?
Why are you alone ?
Quand est-ce qu’elle arrive la belle blonde ?

Je n’en tiens pas compte et je garde le sourire, même si je ne peux m’empêcher de le prendre légèrement mal. Je ne peux plus faire un show sans qu’elle soit mentionnée et qu’on me demande de ses nouvelles. À force je deviens cassante avec les tippers.

Pas étonnant donc, que lorsqu’on m’a demandé une énième fois où elle était, j’ai répondu du tac-au-tac.

J’en sais rien t’as qu’à lui demander, je suis pas sa mère. Bon si je vous intéresse pas, je m’en vais.

La suite au prochain épisode…

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

4 réflexions sur “Journal d’une camgirl #211 – Jalousies et paranoïa

  1. ah les aléas de la diffusion en duo et de la vie d’une webcameuse. courage. article tres bien ecrit comme d’habitude et qui montre l’envers du decor. merci de partager ces moments avec nous. kiss

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s